Paris : la manifestation contre les «dérives policières» dégénère

Les mobilisations de soutien au jeune Théo, gravement blessé lors de son interpellation par les forces de l’ordre le 2 février 2017, ne faiblissent pas : le samedi 18 février à 15h, c’est à l’appel de plusieurs organisations antiracistes et syndicats que s’est tenu un rassemblement, place de la République, à Paris. Ses deux mots d’ordre : «soutien à Théo» et critique des «dérives policières». L’initiative, qui faitsait suite à une longue série de mobilisations contre les violences policières –?mais aussi d’émeutes nocturnes en banlieue parisienne –?avait a pour organisateurs le Cran, la Ligue des droits de l’Homme, le MRAP, Sos racisme, la CGT et la FSU.

Le rassemblement parisien a officiellement pris fin aux alentours de 16h15, mais de nombreux participants ont entamé à l’issue de celui-ci une manifestation sauvage. Des manifestants ont jeté des projectiles contre les forces de l’ordre, qui ont quant à elles fait usage de gaz lacrymogène.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le