Pro et anti-Ceta se font entendre à la veille de son entrée en vigueur.

Plusieurs organisations défavorables au Ceta, le traité de libre-échange UE-Canada, ont lancé mercredi 20 septembre 2017 une dernière offensive avant son entrée en vigueur provisoire jeudi, tandis que les responsables européen et canadien du Commerce le défendaient dans la presse. Les opposants au traité devaient présenter un rapport critique lors d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale, en présence de députés des trois groupes de gauche – communiste, insoumis pro-Mélenchon et socialiste. Au préalable, ils s’étaient donné rendez-vous place du Président-Édouard-Herriot, face à l’Assemblée, pour manifester, en présence de nombreux députés, leur opposition à ce traité.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le