Manifestation pour les salaires et les libertés syndicales devant le siège de McDonald’s France

Pour “l’augmentation des salaires” et le “respect des libertés syndicales”, une centaine de personnes – 80 selon une source policière, plus de 150 selon les organisateurs – dont des salariés venus de Marseille, ont manifesté mardi 23 octobre 2018 devant le siège de McDonald’s France à Guyancourt (Yvelines), demandant “l’égalité des droits pour tous partout”.

Cette manifestation à l’appel des syndicats CFDT, CGT et SUD de l’entreprise de restauration rapide, avec le soutien d’associations comme Attac, intervient alors qu’à Marseille des salariés sont en lutte depuis ce printemps contre le projet de cession de six restaurants.

Avec cette “McManif”, le personnel de l’enseigne entendait revendiquer “la fin du temps partiel imposé et l’augmentation des salaires”, “le respect des libertés syndicales” et “l’arrêt de l’évasion fiscale par laquelle la compagnie spolie les salariés et la collectivité”, selon ses organisateurs. “McDonald’s ne peut traiter plus longtemps par le mépris ces revendications”, ont-ils annoncé dans un communiqué.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]