Les urgentistes mobilisés à Paris.

Le collectif Inter-Urgences et des organisation syndicales médicales et paramédicales appelaient à manifester devant l’Hôtel de Ville de Paris, près du siège de l’AP-HP, en soutien au mouvement de grève du personnel des urgences, démarré il y a six mois.

Les récentes annonces de la ministre de la Santé Agnès Buzyn – notamment un plan de 750 millions d’euros pour mettre fin à la crise – n’ont pas suffi à calmer la colère des soignants. Ces derniers continuent d’alerter sur leurs conditions de travail et la prise en charge des patients. Les revendications sont connues depuis plusieurs mois. Ils dénoncent un manque de moyens humains et matériels.

Dans le détail, ils souhaitent une revalorisation salariale de 300 euros par mois, 10.000 postes supplémentaires à temps plein, l’arrêt des fermetures de ligne de Samu ou encore la fin des hospitalisations sur des brancards.

  • Ouverture: ƒ/6.3
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 26 septembre, 2019, 14:09:32
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 34mm
  • ISO: 800
  • Localisation: 48° 51.411′ 0″ N 2° 21.081′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/640s
Votes des visiteurs
Cliquez pour évaluer cet article
[Total: 0 Average: 0]

Mis à jour le