Marche contre l’islamophobie : plus de 13 000 personnes ont défilé à Paris.

Après une semaine de polémique, la marche contre l’islamophobie a rassemblé 13 500 manifestants ce dimanche 10 novembre 2019 à Paris, selon le comptage du cabinet indépendant Occurrence pour un ensemble de médias et 10 500 selon la préfecture de police de Paris. Parti de la gare du Nord, le cortège est arrivé place de la Nation peu après 16 heures. Vers 17h30, des manifestants étaient toujours sur place dans une ambiance bon enfant.

Dès 13 heures, près de 2000 personnes s’étaient rassemblées sur le parvis de la gare. Parmi elles, Olivier Besancenot, la figure du NPA, et Madjid Messaoudene, élu de gauche de Saint-Denis, l’un des initiateurs du rassemblement. Olivier Besancenot assumait lui sa participation à cette marche en déclarant : « J’ai signé la tribune, ma place est ici. »

Selon plusieurs journalistes présents sur les lieux, Jean-Luc Mélenchon est arrivé dans le cortège peu après 13h30. Juste avant, le chef de file de La France insoumise avait appelé à ne pas « confondre quelques personnes avec la valeur de la cause qui est servie » et à ne pas « oublier l’événement fondateur » de cette manifestation, à savoir « la tentative de meurtres devant la mosquée de Bayonne » qui a fait deux blessés par balle fin octobre. Le tireur présumé est un ancien candidat du Front national aux cantonales.

Source.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le