La Ville de Paris attribue la citoyenneté d’honneur à Lula.

La Ville de Paris a décidé en septembre 2019 d’attribuer la citoyenneté d’honneur à l’ancien président brésilien Lula, qui purge actuellement une peine de prison, pour son engagement dans la réduction des «inégalités sociales et économiques» dans son pays. Cette distinction à été decernée à Lula le 2 mars 2020 dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris, en présence de l’ancienne Présidente du Brésil  Dilma Roussef et de l’ancien maire de Sao Paolo Fernando Hadda.

Cet engagement «a permis à près de 30 millions de Brésiliens de sortir de l’extrême pauvreté et d’accéder aux droits et services essentiels», soulignait la mairie de Paris dans un communiqué, à l’issue d’un vote favorable du Conseil de Paris. «Lula s’est illustré par sa politique volontariste de lutte contre les discriminations raciales particulièrement marquées au Brésil», ajoute la mairie de Paris, estimant qu’«à travers son engagement politique, ce sont tous les défenseurs de la démocratie au Brésil qui sont attaqués».

Luiz Inacio Lula da Silva, 73 ans, président du Brésil de 2003 à 2010, purge une peine de huit ans et dix mois de réclusion depuis avril 2018 pour corruption. Il continue de clamer son innocence. L’ex-président de gauche n’a cessé de se dire victime d’un complot politique pour l’empêcher de revenir au pouvoir alors qu’il était le grand favori de l’élection présidentielle d’octobre 2018 qui a vu la victoire du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro. Ce dernier a fait du juge Moro, qui avait condamné Lula, son ministre de la Justice.

Source.

 

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le