Choisy, Dieppe, Flins… Renault va-t-il fermer des usines en France ?

Renault va-t-il bel et bien fermer des usines en France, comme l’avait suggéré sa directrice générale par intérim, Clotilde Delbos, lors de l’annonce des résultats financiers en février ? C’est ce qu’affirment plusieurs articles parus dans la presse mardi 19 et mercredi 20 mai, dont ceux du Canard Enchaîné et des Echos. Dans le cadre du plan d’économies de deux milliards dont les détails doivent être révélés la semaine prochaine, le constructeur automobile français pourrait annoncer la fermeture d’au moins trois usines tricolores.

L’usine de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) dont les 260 salariés sont spécialisés dans la rénovation d’organes mécaniques serait concernée par cette décision, ainsi que les fonderies de Bretagne à Caudan (Morbihan) et leurs 390 employés. Sans oublier la célèbre usine d’assemblage haut de gamme de Dieppe (Seine-Maritime, 400 salariés), qui avait pu repartir grâce à la renaissance de la marque Alpine et de son nouveau modèle phare… Mais pas assez, semble-t-il, pour la sauver d’un arrêt d’activité “dans un horizon assez proche”, selon les informations des Echos.

Source.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le