Une amende requise contre Eric Zemmour pour ses propos contre les mineurs isolés.

Les parties civiles avaient plaidé ce mercredi 17 novembre 2021 au soir au procès du candidat putatif à la présidentielle et polémiste d’extrême droite Eric Zemmour, jugé en son absence pour ses propos controversés sur les migrants mineurs isolés. Le parquet a requis 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non paiement. «Au vue de la violence des propos et du contexte dans lequel ils ont été prononcés», et du fait que M. Zemmour a «déjà un passé judiciaire», la procureure a demandé «100 jours amende à 100 euros».

Le prévenu, convoqué pour provocation à la haine et injure raciale, avait choisi de ne pas se présenter devant le tribunal correctionnel de Paris afin que l’enceinte judiciaire ne se transforme pas en « arène politique » ou « médiatique », avait justifié son avocat Me Olivier Pardo.

Les prises de position d’Eric Zemmour, 63 ans, lui ont valu depuis une dizaine d’années une quinzaine de poursuites en justice. Plusieurs fois relaxé, il a été condamné à deux reprises pour provocation à la haine.

Source.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]