A l’appel du Front social, des manifestants se sont rassemblés devant le Palais de justice de Paris, le 19 septembre 2017 en soirée, pour soutenir les 9 personnes jugées pour l’attaque et l’incendie s’une voiture de police, le 18 mai 2016 quai de Valmy, à Paris, en plein mouvement social contre la loi Travail.
Un dossier où les images, une multitude d’images, tiennent une place singulière. Les plus marquantes sont celles d’une voiture de police en feu et d’un fonctionnaire parant des coups.

Filmée de toute part, l’agression d’une patrouille de gardiens de la paix par une dizaine de manifestants masqués, en marge d’un rassemblement contre « la haine anti-flics », avait trouvé un écho médiatique et politique retentissant. Les autres images, ce sont les centaines de séquences vidéo amateurs, professionnelles ou de surveillance urbaine que les enquêteurs ont décortiquées afin de tenter d’identifier les auteurs. Au final, neuf, dont l’un est visé par un mandat d’arrêt, sont renvoyés devant le tribunal correctionnel de Paris. Leur procès se tient jusqu’à vendredi 22 septembre 2017. Les vidéos seront au coeur des débats.

Diaporama.

 

 

[codepeople-post-map]

vu 4642 fois par 730 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le