Une cinquantaine d’élus d’Île-de-France doit passer la nuit du mercredi 28 février au jeudi 1er mars dans les rues de Paris, en pleine vague de froid, pour réclamer une meilleure prise en charge des sans-abri. L’événement doit rassembler « des élus locaux (…) de tous partis confondus », a expliqué son initiatrice, Mama Sy, adjointe LR à la mairie d’Étampes. Les élus doivent se retrouver à 21 heures à la gare d’Austerlitz, « tous avec un duvet », a-t-elle précisé. Charge ensuite à chacun de trouver comment se réchauffer et passer la nuit dans les rues alentour alors que Météo France annonce des températures légèrement négatives pour la nuit de mercredi à jeudi.

Avec cette initiative, les élus veulent dénoncer un « déni de dignité et de solidarité » face à « l’explosion (…) inacceptable » du nombre de sans-abri en France, selon un communiqué. Au moins 3000 sans-abri ont été comptabilisés la nuit à Paris lors d’un récent recensement organisé par la mairie. Ces élus réclament en premier lieu au gouvernement « la réquisition des locaux vides », mais aussi « des moyens pérennes » pour tenir la « promesse républicaine du droit au logement pour tous ».

A Paris, l’opération est loin de faire l’unanimité. « La responsabilité d’un élu de la République n’est pas d’aller dormir dans la rue pour faire ‘plus vrai’, mais de trouver des solutions pour sortir ceux qui y sont », a réagi le groupe PPCI (Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants, pro-Macron ex-LR) du Conseil de Paris.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/4
  • Appareil photo: Canon EOS 5D Mark III
  • Prise de vue: 28 février, 2018, 21:02:11
  • Correction d’exposition: -1.3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 35mm
  • ISO: 4000
  • Vitesse d’obturation: 1/125s

vu 7640 fois par 1417 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le