En soutien au mouvement en Algérie contre un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika, des membres de la communauté algérienne en France se sont rassemblés dimanche 3 mars 2019 Place de la République, à Paris, aux cris de « Algérie libre et démocratique ». « Le peuple ne veut ni Bouteflika ni Saïd » ont-ils scandé, en référence à Saïd Bouteflika, le frère du président.

Alors que le président se fait soigner en Suisse, les dépôts de candidature pour la présidentielle du 18 avril 2019 seront clôturés à minuit ce dimanche, une journée déterminante pour l’avenir du pays.

Samedi, le président Abdelaziz Bouteflika a remplacé son directeur de campagne, l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal. Un signe qui démontre la volonté du président de maintenir sa candidature malgré les contestations de centaines de milliers d’Algériens. Source.

En voir plus : consultez la Galerie.

  • Ouverture: ƒ/8
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 3 mars, 2019, 12:03:00
  • Correction d’exposition: -2/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 16mm
  • ISO: 640
  • Localisation: 48° 52.02′ 0″ N 2° 21.888′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/500s

vu 1451 fois par 544 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le