Ce dimanche 21 janvier 2018, trois jours après l’ouverture des Etats généraux de la bioéthique, les participants de la « Marche pour la vie » ont réaffirmé leur opposition à la PMA et à toute forme d’euthanasie, dénonçant la « banalisation » de l’IVG et prônant « une politique de santé digne de ce nom visant à diminuer les 220.000 avortements annuels » en France.

Initiée par un collectif d’associations « En marche pour la vie », qui réunit notamment « Choisir la vie », la fondation Jérôme Lejeune, « Renaissance catholique » ou les « Survivants », la « Marche pour la vie » dénonce la « banalisation » de l’IVG, s’oppose à son élargissement aux couples de femmes et aux femmes célibataires et réclame aussi une révision de la législation actuelle.

Le nombre d’IVG en France est d’un peu plus de 200.000 par an, avec un taux de recours quasi stable depuis 2006.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/9
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 21 janvier, 2018
  • Correction d’exposition: -1/3EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 16mm
  • ISO: 2000
  • Localisation: 48° 52.2766′ 0″ N 2° 16.5495′ 0″ E
  • Vitesse d’obturation: 1/320s

Vu 4767 fois par 833 visiteurs depuis le 12/10/2018

Sur le même thème