Des parents en instance d’adoption d’enfants haïtiens montrent leur mécontentement

Plusieurs centaines de personnes, essentiellement des parents adoptants français, ont manifesté samedi 23 janvier 2010 à Paris devant le ministère des Affaires étrangères pour demander le rapatriement de tous les enfants en instance d’adoption à Haïti.

Au cri de «sauvez nos enfants», les manifestants, appartenant à plusieurs associations menées par un collectif « SOS Enfants adoptés », ont frappé des mains et sifflé, une partie d’entre eux bloquant la circulation sur le quai, à la hauteur du Quai d’Orsay. La France est le premier pays pour l’adoption d’enfants haïtiens. Mais en voulant prendre un maximum de précautions pour éviter toute méprise dans le chaos haïtien, le gouvernement a été sévèrement mis en cause par les familles adoptantes.

En voir plus : consultez la Galerie.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]