Les chutes de neige paralysent un tiers Nord de la France

La neige et le verglas qui ont assailli mardi 12 février 2013 le tiers nord de la France ont fortement perturbé les transports, fait deux morts, 2.200 naufragés de la route depuis la veille au soir, et privé d’électricité 80.000 foyers.

Les intempéries, pourtant prévues par Météo France, ont surpris par leur intensité, poussant le gouvernement à activer une cellule interministérielle de crise. Des moyens militaires ont été mobilisés dans plusieurs départements, en appui des 12.400 pompiers, gendarmes et policiers engagés dans les zones concernées, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

En dépit de l’activation par la SNCF du dispositif grand froid, le trafic ferroviaire a été très perturbé dans les régions concernées, en particulier en région parisienne. La circulation des Thalys, qui relient Paris, Amsterdam, Cologne et Bruxelles, et des Eurostar, entre Paris, Londres et Bruxelles a été suspendue jusqu’à mercredi. Le trafic a été totalement interrompu sur la ligne à grande vitesse Nord et pour tous les TGV province-province passant par Paris, a indiqué la SNCF dans un communiqué.

Les lignes Caen-Cherbourg et Rouen-Le Havre ont été également coupées et les lignes Paris-Amiens-Boulogne, Paris-Maubeuge-Cambrai et Paris-Nevers très perturbées.

Dans la capitale, le trafic était interrompu sur plusieurs lignes de tramway, sur des tronçons des RER A et B, et ralenti sur l’ensemble des lignes de métro parisiennes, en raison du givre, qui entraîne des problèmes d’alimentation électrique.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le