Parti socialiste : le Conseil national perturbé par les PSA Aulnay

Une cinquantaine de salariés de PSA Aulnay en lutte contre la fermeture de leur usine se sont introduits de force samedi 13 avril 2013 peu après 11 heures dans le Centre des Congrès de la Cité des Sciences, à la Villette, à Paris, où se tenait le Conseil national du PS, interrompant pendant une vingtaine de minutes les travaux du “parlement” du Parti Socialiste.

Bousculant le service d’ordre, surpris, les manifestants ont gagné la salle où venait juste de s’exprimer le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, aux cris de “aucune usine ne doit fermer” ou “interdiction des licenciements”. Le chef du gouvernement a alors quitté la salle, et le ministre Pierre Moscovici a été apostrophé par des manifestants.

Montés sur l’estrade, ceux-ci ont ensuite déployé une banderole “non à la fermeture de PSA Aulnay”. Après quelques instants de confusion, le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a invité l’un des protestataires à s’exprimer.

Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, sortant du Centre des Congrès, après cet événement.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]