Des milliers de personnes rendent hommage à Clément Méric sur la place Saint-Michel, à Paris

Ils sont des milliers à s’être déplacés à la place Saint-Michel pour rendre hommage à Clément Méric, jeune militant d’extrême gauche mort jeudi 6 juin 2013, après une altercation avec des «skinheads» à Paris mercredi soir.

Au milieu de la place, sur une pancarte blanche dominant la foule, était inscrit «Halte à la violence et à la haine» en rouge et vert, les couleurs du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon. Le poing levé, les militants de l’Action antifasciste Paris-Banlieue, dont faisait partie Clément Méric, ont fendu la foule pour se rendre au devant de la fontaine Saint-Michel aux cris de «Clément antifa» et de «Le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève».

Habillés de noir, la plupart des jeunes portaient un tee-shirt sur lequel était inscrit «Clément à jamais l’un des nôtres» en rouge. Deux d’entre eux sont montés sur l’édifice pour y déployer une banderole proclamant «Clément, 05.06.2013. A jamais l’un des nôtres».

Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, à quant à elle tenté une apparition sur la place mais s’est fait huer. Elle a dû rebrousser chemin.

Un important dispositif policier avait été mis en place pour éviter tout débordement.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le