Des opposants à “l’Ayraultport” de Notre-Dame-des-Landes manifestent à Paris

“Des légumes, pas du bitume, non aux expulsions”. C’est derrière cette banderole qu’une cinquantaine de manifestants ont protesté samedi 26 octobre 2013 après-midi à quelques centaines de mètres du ministère de l’Ecologie, à Paris, contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Brandissant des pancartes “Non à l’Ayraultport”, “Résiste oiseau”, et ou “Vive la solidarité des arbres”, les manifestants étaient rassemblés pour “réamorcer la mobilisation” “alors qu’il y a “une menace d’expulsion de la ferme de Bellevue”, a expliqué Claire Lecornec, membre du collectif NNDL.

La Cour d’appel de Rennes a confirmé cette semaine l’expulsion d’agriculteurs occupant la ferme de Bellevue vouée à la destruction sur le site du projet d’aéroport.

Les manifestants ont indiqué protester également contre le projet de gigantesque campus universitaire sur le plateau de Saclay, à 25 km au sud de Paris. L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dont la concession a été attribuée au groupe Vinci, devait initialement être mis en service en 2017 pour remplacer l’actuel aéroport de Nantes Atlantique. Les travaux préparatoires ont déjà pris un an de retard.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le