Paris : hommage à Brahim Bouarram, jeté dans la Seine en 1995

La maire de Paris Anne Hidalgo a rendu hommage à Brahim Bouarram vendredi matin 1er mai 2015, 20 ans après le meurtre de ce jeune Marocain jeté dans la Seine le 1er mai 1995 par des manifestants issus d’un cortège du Front national. Accompagné de Anne Hidalgo, l’un des deux fils du Marocain assassiné est venu déposer une gerbe de fleurs devant la plaque commémorative installée, à la demande de Bertrand Delanoë, sur le pont où son père a été assassiné.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]

Mis à jour le