Plusieurs associations se sont donné rendez-vous le 21 septembre 2017 devant la tour Sequoia, accueillant les bureaux du ministère de la cohésion des territoires dans le quartier de la Défense, à Puteaux, pour manifester leur désaccord avec la baisse de l’aide personnalisée au logement (APL), prévue par le Gouvernement. Les APL subiront « une baisse de 5 euros par mois et par ménage à partir d’octobre suite à l’application d’une réforme d’économie budgétaire décidée sous le quinquennat précédent et pas encore appliquée », a en effet indiqué le ministère de la Cohésion des territoires, chargé notamment du logement.

Les aides personnalisées au logement, qui bénéficient à 6,5 millions de ménages français, dont beaucoup d’étudiants, coûtent 18 milliards d’euros par an au budget de l’État. Versées par la Caisse d’allocation familiale (CAF), elles se décomposent en trois catégories: l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familial (ALF) et l’allocation de logement social (ALS). Une baisse de ces aides de 5 euros par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 millions d’euros, soit 97,5 millions sur les trois derniers mois de l’année en cours.

Diaporama.

 

 

[codepeople-post-map]

vu 2330 fois par 498 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le