Agnes Buzyn, Ministre des soli­da­ri­tés et de la Santé, est intervenue auprès de Jacqueline Godet, Présidente de la Ligue contre le cancer le 14 mars 2018 à la Cité des sciences et de l’industrie, Parc de la Villette  à Paris, à l’occasion de l’anniversaire des 100 ans de la création de la Ligue

Agnès Buzyn est la fille d’un chirur­gien ortho­pé­dique, d’origine polo­naise, et d’une psycho­logue-auteur. Méde­cin et profes­seur de méde­cine en univer­sité, cette spécia­liste en héma­to­lo­gie fut interne au sein des Hôpi­taux de Paris, puis a exercé son métier prin­ci­pa­le­ment à l’univer­sité Paris V (Paris Descartes), en tant que que respon­sable d’une unité de soins inten­sifs en lien avec l’héma­to­lo­gie adulte. En qualité de profes­seur, elle enseigne l’immu­no­lo­gie des tumeurs ainsi que l’héma­to­lo­gie, en parti­cu­lier à l’univer­sité Pierre et Marie Curie.

En paral­lèle, elle occupe diffé­rents postes, notam­ment Prési­dente du conseil d’admi­nis­tra­tion de l’Insti­tut de radio­pro­tec­tion et de sûreté nucléaire (IRSN), membre du Comité de l’éner­gie atomique du Commis­sa­riat à l’éner­gie atomique et Prési­dente du collège de la HAS (Haute auto­rité de la santé). Elle mène, en outre, des travaux publiés sur la greffe de la moelle osseuse et la leucé­mie et dirige même une équipe de l’Inserm sur l’immu­no­lo­gie des tumeurs. Membre de diffé­rentes socié­tés savantes, elle devient Prési­dente du conseil d’admi­nis­tra­tion de l’INCa (Insti­tut natio­nal du cancer) en 2011.

Diaporama.

  • Ouverture: ƒ/3.2
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X
  • Prise de vue: 14 mars, 2018, 18:03:50
  • Correction d’exposition: -1EV
  • Flash actif: no
  • Focale: 200mm
  • ISO: 400
  • Vitesse d’obturation: 1/320s

vu 6973 fois par 1351 visiteurs

Sur le même thème

Mis à jour le