Aéroport Charles de Gaulle : la grève des agents de sécurité continue

Des effectifs de la Police aux frontières et de la Gendarmerie du transport aérien ont été mobilisés au terminal 2F de l’aéroport Charles de Gaulle, à Roissy, pour remplacer les agents de sécurité, en grève depuis le 16 décembre 2011 afin d’obtenir une augmentation de 200 euros et de meilleures conditions de travail.

A l’issue d’une nouvelle réunion à Paris, le vendredi 23 décembre 2011, les salariés grévistes et les patrons des entreprises de sûreté n’étaient toujours pas parvenus à un accord. Réclamant une augmentation mensuelle de salaire de 200 euros, les grévistes se sont en effet vu proposer une prime annuelle de 300 euros, portée par la suite à 500 euros. Dernière offre : l’équivalent d’un mois de salaire.

Dans l’après-midi, et au vu des résultats obtenus dans les négociations jugés insuffisants, les grévistes ont reconduit la grève jusqu’au moins le samedi 24 décembre 2011, en votant à main levée, devant passagers et forces de l’ordre.

Diaporama.

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]