François Hollande chaleureusement accueilli à la commémoration du génocide arménien

Nicolas Sarkozy et François Hollande ont réaffirmé leur volonté de faire voter rapidement, en cas de victoire à la présidentielle, une nouvelle loi pénalisant la négation du génocide arménien à l’occasion du rassemblement du 24 avril 2012 à Paris qui commémorait le 97e anniversaire du génocide arménien, place du Canada, dans le 8e arrondissement de Paris.

Une proposition de loi avait déjà été adoptée par l’Assemblée et le Sénat en janvier avant d’être invalidée par le Conseil constitutionnel.Arrivé le premier, le candidat socialiste a rappelé ses initiatives pour la reconnaissance officielle du génocide et s’est félicité du large consensus existant en France sur la question. Il a été chaudement applaudi par les centaines de Français d’origine arménienne présents. François Hollande est d’ailleurs un “habitué” de la commémoration à l’inverse de son rival Nicolas Sarkozy qui y participait pour la première fois. “Je suis très satisfait que le président de la République actuel et le futur président participent à cette cérémonie”, s’est réjoui Franck Papazian, le coprésident du Conseil consultatif des organisations arméniennes de France (CCAF).

 

Cliquez pour évaluer cet article
[Total : 0, Moyenne : 0]